Le sexisme dans les facs tchèques prend des formes assez originales